Ces métiers créés par la COVID-19

Si la COVID-19 a créé de nombreux problèmes dans le monde, il faut quand même remarquer que l’avènement de ce virus a permis de créer certains métiers. Au nombre de ces métiers, on retrouve les métiers de nettoyeur et de distributeur. Nous vous invitons à lire cet article pour découvrir une sélection de métiers créés par la COVID-19.

métiers créés par la COVID-19

Le poush-poushteur

L’un des métiers créés par la COVID-19 est bel et bien celui de poush-poushteur. C’est un métier qui a connu une forte demande durant cette période. D’ailleurs dans les pays où la COVID-19 continue de sévir, les poush-poushteurs sont encore très demandés.

En réalité, il s’agit d’une personne qui se positionne bien souvent à l’entrée des centres commerciaux, des épiceries et parfois même des pharmacies. Le poush-poushteur représente en quelque sorte un pont entre l’entreprise et le monde extérieur. Sa principale mission est d’orienter les clients à se frotter les mains avec une solution désinfectante afin de limiter la propagation du virus de la COVID-19.

Le nettoyeur, l’un des métiers créés par la COVID-19

Un autre métier très intéressant qui s’est développé pendant la crise de coronavirus est celui de nettoyeur. En effet, ce travailleur est sollicité en vue de réaliser un nettoyage quotidien du sol, des murs, etc. Pour cela, les nettoyeurs utilisent également des désinfectants pour se débarrasser des éventuels virus qui se seraient propagés à un endroit à cause des fréquentations des uns et des autres. Tout comme le métier précédent, les nettoyeurs sont bien payés, notamment à cause du risque lié à ce métier.

Le distributeur

On ne peut pas parler des métiers créés par la COVID-19 sans évoquer celui du distributeur. En effet, comme vous le savez, de nombreuses personnes ne pouvaient se déplacer ou vaquer à leurs occupations habituelles en raison des restrictions liées à la pandémie de la COVID-19. Justement, à ce moment précis, le secteur de la distribution a connu une forte demande. Ainsi, les commandes en ligne ont explosé et beaucoup de personnes sont devenues des distributeurs ou encore des livreurs.

Le conseiller en distanciation sociale

Pendant la période de la COVID-19, de nombreuses restrictions liées à la distanciation étaient de rigueur. Il fallait par exemple rester à une distance d’au moins un mètre de son semblable pour communiquer. Des questions relatives à la bonne façon de tenir les poignées d’une porte et à la meilleure façon de disposer les chaises et les banquettes se posaient régulièrement.

Justement, les conseillers en distanciation sociale étaient chargés d’expliquer aux usagers d’une entreprise ou aux personnels, les bonnes manières. La meilleure façon de se saluer, de se coller ou de s’asseoir afin d’éviter la maladie.

Vérificateur de température et de distance

Les vérificateurs de température et de distance sont chargés de contrôler la température des employés à leur arrivée au travail et dans leur espace de travail. Ils étaient également chargés de vérifier si les distances autorisées sont respectées par les uns et les autres.

Au-delà des entreprises, ce métier s’exerce partout, à savoir dans les chantiers de construction, les usines de production et autres. Concrètement, un vérificateur de température fait le tri des employés et se questionne sur leur état de santé en suivant les données dont il dispose. C’est lui qui s’assure aussi de la bonne application de toutes les mesures de sécurité recommandées.

Les autres métiers créés par la COVID-19

Outre les métiers déjà cités, vous devez aussi savoir qu’il existe encore d’autres métiers qui ont vu le jour à la suite à la pandémie de la COVID-19. Il s’agit par exemple :

  • Des métiers de la santé : de nouveaux infirmiers et particulièrement, de nombreux virologues sont apparus ;
  • Des métiers de l’ingénierie : il fallait trouver le moyen de numériser le marché du travail. À cet effet, les ingénieurs du numérique étaient sursollicités ;
  • Des métiers du marketing digital : puisque la publicité classique n’était plus véritablement possible, le recours aux marketeurs digitaux était la meilleure alternative. Notamment, pour accroître les activités des entreprises sur Internet.

En plus des métiers créés par la COVID-19, d’autres ont connu un boom. Il s’git par exemple des métiers de rédacteur web, de graphiste, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.